stress release

Gérez votre stress

Le Docteur Hans Selye est un biologiste mondialement reconnu. Il a passé sa vie à l’étude et la description de la physiologie du stress. Il l’a défini comme « une réponse aspécifique de l’organisme à toute demande qui lui est faite ».

Qu’est-ce que le stress ?

Les facteurs de stress sont nombreux : le bruit, les changements de température, les délais à tenir, un mariage, une dispute… Toute situation qui demande une adaptation plaisante ou déplaisante.
Dans son livre Stress sans Détresse, Hans Selye décrit le cycle du stress et ses 3 stades :

1 – Le stade de réaction d’alarme: le corps se met en état d’alerte en réponse à l’exposition initiale au facteur de stress. La résistance est diminuée, peut-être même de manière critique pour la personne.
2 – Le stade de résistance : le corps élève son niveau de résistance au-delà de la normale, afin de s’adapter à l’exposition continue au facteur de stress.
3 – Le stade d’épuisement : le corps n’a plus aucune énergie pour continuer à s’adapter au facteur de stress ; des signes de maladies liées au stress commencent à apparaître, avec les conséquences que l’on connaît pour nombre d’entre elles.

Le Dr Selye appelle ce cycle à 3 stades le Syndrome Général d’Adaptation, et il fait le lien avec les 3 stades de vie humaine : l’enfance (avec sa caractéristique de faible résistance et ses réponses excessives à toutes sortes de stimuli), l’âge adulte (durant lequel se réalise l’adaptation aux agents les plus fréquemment rencontrés et où la résistance est augmentée) et finalement, la vieillesse (caractérisée par une perte irréversible de l’adaptabilité et par un épuisement éventuel) qui se termine avec la mort.

Le Dr Selye appelle énergie d’adaptation, l’énergie nécessaire pour s’ajuster ou d’adapter au facteur de stress. Sa théorie est que chaque personne naît avec une quantité, génétiquement déterminée, d’énergie d’adaptation. Il pense qu’il est probable que nous puissions augmenter la quantité d’énergie qui nous est attribuée durant notre vie. Sous l’influence d’un stress intense, la réaction d’alarme, le stade de résistance et le stade d’épuisement se succèdent rapidement. Avec un repos approprié, nous pouvons nous relever du stade d’épuisement.

Il semble y avoir 2 types d’énergie d’adaptation : une énergie superficielle, vite disponible, remplaçable, et une énergie profonde, emmagasinée en lieu sûr, servant de réserve pour réapprovisionner l’énergie superficielle, mais seulement après un temps de repos ou un changement d’activité. Finalement, nous épuisons tous nos stocks d’énergie profonde d’adaptation, nous tombons malades et nous mourrons. L’usure du corps résultant du stress conduirait à l’accumulation progressive de produits de déchets insolubles, tels les dépôts de calcium dans les artères, les articulations, le cristallin de l’œil et les « pigmentations séniles ». Ces modifications chimiques, selon Hans Selye, constituent le vieillissement.

Comment agit-on en kinésiologie?

Dans les méthodes comme Stress release et EFT (Emotional Freedom Techniques) on tapote des points spécifiques d’acupuncture en verbalisant le problème ou le but à atteindre, ce qui permet de libérer les stress présents et qui vous paralysent. De plus, un des gros avantages de la kinésiologie, c’est qu’elle aborde le sujet de l’inversion psychologique, c’est à dire qu’inconsciemment on agit de manière à échouer.
Ce travail ne permet bien sûr pas d’oublier les souvenirs, ou les traumatismes du passé, mais plutôt d’éliminer la charge émotionnelle négative qui était jusqu’à présent liée à ces différents souvenirs. Après quelques minutes de tapotements, vous vous sentirez plus libre, plus léger, sur les sujets abordés.

prendre RDV