Comment agit physiquement le stress

Qu’arrive-t-il quand votre corps se met en alerte ? (Stade de réaction d’alarme)

• Les yeux et les oreilles reçoivent le signal d’alarme
• Le cerveau enregistre le danger et envoie des messages d’avertissement le long des nerfs
• Les muscles se contractent, prêts à l’action
• La force des battements cardiaques augmente et les artères se contractent pour que le sang soit pompé et amené au plus vite à l’endroit où il est le plus nécessaire (les grands muscles striés)
• Les médiateurs chimiques du cerveau induisent un certain nombre de changements hormonaux dans le corps, et les hormones voyageant dans le sang, renforcent les changements physiques déjà opérés.
• L’ouïe devient plus sensible
• La peau devient pâle car le sang quitte la surface de la peau pour réduire les pertes de sang des blessures éventuelles
• Les mains et les pieds deviennent froids, car le sang quitte les extrémités en faveur des muscles et des organes vitaux
• Les pupilles se dilatent, permettant une meilleure vision périphérique et nocturne
• Les bronches se dilatent pour permettre un apport maximum d’air
• La respiration se fait plus profonde et plus rapide pour apporter au corps un surplus d’oxygène
• La tension artérielle monte, apportant plus de « carburant » et d’oxygène au cœur, aux muscles et au cerveau
• Le glucose est déchargé dans le flux sanguin pour fournir de l’énergie au cœur et aux muscles
• Le système digestif se met au repos pour que le sang puisse aller vers les muscles et le cœur
• La peau transpire pour refroidir la couche sous-jacente, les muscles surchauffés
• Le mécanisme de coagulation sanguine se prépare aux éventuelles blessures
• Le nombre de globules blancs augmente en vue de combattre une infection éventuelle
• Le nombre de globules rouges augmente pour accroître la capacité du sang à transporter l’oxygène
• Du cholestérol est libéré dans le sang, principalement à partir du foie, pour fournir un carburant « longue distance » destiné à prendre la relève aux endroits où le glucose est parti pour apporter de l’énergie aux muscles
• Les hormones thyroïdiennes libérées dans le sang, accélèrent le métabolisme corporel pour brûler le carburant plus vite et ainsi fournir de l’énergie supplémentaire
• La cortisone, libérée par les surrénales, protège contre les réactions d’allergie
• Les endorphines, substances anesthésiantes puissantes, sont libérées dans le sang à partir de l’hypothalamus pour que la douleur soit bloquée pendant l’urgence.

Voici un résumé de ce qui se passe à chaque fois que votre corps est mis en alerte.
Evidemment, en cas d’accident grave, d’agression, ces réactions ont une importance vitale.
Mais que se passe-t-il quand vous regardez les nouvelles négatives à la TV ? Quand vous avez des problèmes avec votre patron ou vos collègues ? Quand vous êtes en conflit avec votre femme, vos enfants ? Exactement la même chose.
Les changements physiologiques du stade de réaction d’alarme, destinés à vous aider à survivre en situation d’urgence vont finalement se retourner contre vous, si la réponse au stress est toujours déclenchée de manière inappropriée.

prendre RDV